Le personnage principal c’est la maison, le domaine, la Russie qui est notre Cerisaie, dit Trofimov.
Depuis le train manqué au début et cette bougie inutile dans la lumière de l’aube, jusqu’aux fiançailles manquées, aux objets perdus, aux queues de billard cassées, au domaine vendu, aux cerisiers abattus, aux illusions projetées sur l ‘avenir qui le change d’avance en ratage.
La Cerisaie, une sorte de préfiguration de la Russie réduite à la mendicité.

La vie leur tombe des mains, comme ce porte monnaie des mains de Lioubov…
Firs : « Avant le malheur la chouette a crié comme ça et le samovar n’a pas cessé de bourdonner »
Gaev : « Quel malheur ? »
Firs : « Avant la liberté »

Il y aurait tant à dire …
Alors finissons …
On essaie de fuir la mort, mais reste le chagrin. Et si finalement c’était ça le sujet …
Et comme on le sait : Nul ne guérit de son enfance.

Et comme dans toutes les pièces de Tchekhov : Nous sommes tous orphelins.
La pièce commence, ils sont en retard… et demain… demain… c’est déjà aujourd’hui !!!

Presse

"Cette mise en scène est haletante et moderne. Elle dépoussière le théâtre de Tchekhov. Le théâtre de Christian Benedetti est tout sauf austère. Il y a de l'énergie sur scène. Il monte Tchekhov avec une vitalité impressionnante. Et sa Cerisaie devient une pièce optimiste."

Stéphane Capron - France Inter

Galerie

pictos

Durée

1h35
pictos

Mise en scène

Traduction : Brigitte BARILLEY, Christian BENEDETTI, Laurent HUON
Mise en scène : Christian BENEDETTI
Assistants à la mise en scène : Lise QUET, Alex MESNIL

Avec :
Lioubov : Brigitte Barilley
Ania : Leslie Bouchet
Varia : Vanessa Fonte
Charlotta : Lise Quet
Douniacha : Hélène Stadnicki
Lopakine : Christian Benedetti
Epikhodov : Nicolas Buchoux
Gaev : Philippe Crubézy
Iacha : Baudouin Cristoveanu
Pichtchik / Le passant : Daniel Delabesse
Trofimov : Marc Lamigeon
Firs : Jean-Pierre Moulin


Lumière : Dominique FORTIN
Son : Jérémie STEVENIN
Costumes : Hélène KRITIKOS
Régie générale : Cyril CHARDONNET, Jérémie STEVENIN, Adrien CARBONNE
Construction : Jérémie STEVENIN, Adrien CARBONNE, Les apprentis de L’ÉA du Campus de Gennevilliers

Collaboration artistique : Alex JORDAN, Genica BACZYNSKI, Laurent KLAJNBAUM

Production : THÉÂTRE STUDIO
Coproduction : MAISON DE LA CULTURE D’AMIENS – ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET
Aide à la création Drac Ile de France – soutien DGCA Ministère de la Culture
Avec le soutien de la Région Ile de France, du département du Val de Marne, des villes d’Alfortville, de Paris et de l’Adami.

Le personnage principal c’est la maison, le domaine, la Russie qui est notre Cerisaie, dit Trofimov.
Depuis le train manqué au début et cette bougie inutile dans la lumière de l’aube, jusqu’aux fiançailles manquées, aux objets perdus, aux queues de billard cassées, au domaine vendu, aux cerisiers abattus, aux illusions projetées sur l ‘avenir qui le change d’avance en ratage.
La Cerisaie, une sorte de préfiguration de la Russie réduite à la mendicité.

La vie leur tombe des mains, comme ce porte monnaie des mains de Lioubov…
Firs : « Avant le malheur la chouette a crié comme ça et le samovar n’a pas cessé de bourdonner »
Gaev : « Quel malheur ? »
Firs : « Avant la liberté »

Il y aurait tant à dire …
Alors finissons …
On essaie de fuir la mort, mais reste le chagrin. Et si finalement c’était ça le sujet …
Et comme on le sait : Nul ne guérit de son enfance.

Et comme dans toutes les pièces de Tchekhov : Nous sommes tous orphelins.
La pièce commence, ils sont en retard… et demain… demain… c’est déjà aujourd’hui !!!

Presse

"Cette mise en scène est haletante et moderne. Elle dépoussière le théâtre de Tchekhov. Le théâtre de Christian Benedetti est tout sauf austère. Il y a de l'énergie sur scène. Il monte Tchekhov avec une vitalité impressionnante. Et sa Cerisaie devient une pièce optimiste."

Stéphane Capron - France Inter

GALERIE

Durée

1h35

Mise en scène

Traduction : Brigitte BARILLEY, Christian BENEDETTI, Laurent HUON
Mise en scène : Christian BENEDETTI
Assistants à la mise en scène : Lise QUET, Alex MESNIL

Avec :
Lioubov : Brigitte Barilley
Ania : Leslie Bouchet
Varia : Vanessa Fonte
Charlotta : Lise Quet
Douniacha : Hélène Stadnicki
Lopakine : Christian Benedetti
Epikhodov : Nicolas Buchoux
Gaev : Philippe Crubézy
Iacha : Baudouin Cristoveanu
Pichtchik / Le passant : Daniel Delabesse
Trofimov : Marc Lamigeon
Firs : Jean-Pierre Moulin


Lumière : Dominique FORTIN
Son : Jérémie STEVENIN
Costumes : Hélène KRITIKOS
Régie générale : Cyril CHARDONNET, Jérémie STEVENIN, Adrien CARBONNE
Construction : Jérémie STEVENIN, Adrien CARBONNE, Les apprentis de L’ÉA du Campus de Gennevilliers

Collaboration artistique : Alex JORDAN, Genica BACZYNSKI, Laurent KLAJNBAUM

Production : THÉÂTRE STUDIO
Coproduction : MAISON DE LA CULTURE D’AMIENS – ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET
Aide à la création Drac Ile de France – soutien DGCA Ministère de la Culture
Avec le soutien de la Région Ile de France, du département du Val de Marne, des villes d’Alfortville, de Paris et de l’Adami.

Right Menu Icon